Le 25 août, le Conseil de l’éthique publicitaire (CEP) publiait un avis titré « Publicité et nouvelles censures ».

Cet avis tristement hors du temps démontre l’incapacité du secteur à évoluer et de s’adapter aux enjeux de l’urgence écologique et le souhait de l’ARPP et de ses instances de rompre le dialogue.

Suite à cet avis, un collectif de responsables d’associations, comme Greenpeace et la Fondation Nicolas Hulot, de dirigeants d’agences de communication et de chercheurs en communication ont dénoncé dans une tribune publiée dans Le Monde, la position du Conseil de l’éthique publicitaire, qui s’oppose à la régulation environnementale des messages des annonceurs : « Il est devenu urgent de réguler la publicité »

Je suis fière de co-signer cette tribune au nom de l’APACOM, et aux côtés de ces ONG, associations et communicants engagés pour une communication vraiment responsable.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *